Feréhaé
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Feréhaé

Et si la magie n'était pas ce que l'on pense...
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-40%
Le deal à ne pas rater :
TOSHIBA 55UA4B63DG – TV LED 4K UHD 55 » à 369,99€
369.99 € 620.54 €
Voir le deal

 

 Repos...

Aller en bas 
AuteurMessage
Dark-Sylver
Trowen(ne)
Dark-Sylver


Féminin
Nombre de messages : 281
Age : 34
Localisation : Quelque part en Feréhaé, sur le dos de Shiroe ou de Plume^^
Emploi : Squatteuse de lit... mais titulaire du BTS^^
Age de votre perso : 19
Date d'inscription : 13/12/2007

Repos... Empty
MessageSujet: Repos...   Repos... EmptyJeu 27 Déc - 16:49

Le parc dressa rapidement ses frondaisons devant Shiroe qui s'arrêta entre les deux poteaux de l'entrée principale. Dark-Sylver s'avança jusque devant l'étalon et regarda devant elle. Des pelouses vert tendre, parsemées de bosquets composés d'essences et de verts variables, entourant comme des écrins de petits lacs semblables à des miroirs reflétant l'azur des cieux. La jeune femme vit passe devant ses yeux, durant un court instant, le paysage qui avait bercé son enfance. Elle ferma les yeux et secoua la tête. Mais après cinq ans, la nature ne pouvait pas avoir repris ses droits sur le site de l'incendie.

Elle attacha sa monture à un anneau de fer forgé cellé dans la pierre, déssangla Shiroe et après une longue caresse et la promise d'un retour rapide, la jeune femme partie posé ses affaires au pied d'un banc de bois. Celui-ci, installé sous un saule pleureur et le long de la rive, semblait baigné dans une atmosphère paisible, presque irréelle.
Dark-sylver ota ses hautes bottes de cuir noir, remonta les jambes de son pantalon de toile, noir lui-aussi, et glissa ses pieds dans l'onde cristalline des eaux.

Pour la première fois depuis trois mois, elle pris le temps de regarder son reflet sur le miroir aquatique. Ni son frère, ni sa famille n'aurait pu la reconnaitre, elle-même eu du mal. Elle avait tellement changée. Son visage, autrefois lisse et joyeux, était aujourd'hui dur, légèrement creux, avec cette balafre qui lui barrait l'oeil droit. Son regard auparavent lumineux et clair avait aujourd'hui la couleur de l'acier aiguisé de sa lame.
Elle remettait tranquillement ses bottes quand un hénissement familier retentit dans les airs. Laissant ses affaires, elle bondit par dessus le banc et se rua vers l'entrée du parc d'où provenait les appels de Shiroe.
Autour de lui, quatres hommes, vêtus de cuirasses, tentaient de le détachait de là. Sans réfléchir plus que cela, Dark-Sylver dégaina son katana et d'une pirouette, aterrit entre sa monture et les inconnus. Ceux-ci, surpris, reculèrent, laissant tranquille l'animal qui ne cessait de souffler. Elle les fixa un à un, de son regard devenu presque noir comme à chaque fois qu'on s'en prenait à ceux avec lesquels elle entretenait des liens d'amitié, les menaçant de sa lame.

Les quatre hommes levèrent les mains pour la calmer.

- Calmez vous, mademoiselle, nous n'allions pas vous le voler. C'est juste que...

- Juste que quoi?


On sentait de la colère dans sa voix.

- Les chevaux ne peuvent rester trés longtemps à ces attaches, elles sont faites pour un arrêt de quelques minutes. Nous allions simplement le mettre dans les écuries de la garnisons pour vous le garder. Vous comprennez? Même si vous n'êtes pas d'ici, nous devons appliquer et faire appliquer les lois.

Dark-Sylver descendit la pointe du long katana vers le sol, ses yeux s'éclaircissant jusqu'à reprendre leur teinte gris acier. Puis d'un souple et rapide mouvement du poignet, elle regaina sa lame.

- Je comprend, désolé pour le dérangement. Je récupère mes affaires et je m'en vais. Au fait... Où pourrais-je trouver une auberge dans laquelle je pourrais trouver une écurie?

Elle avait stoppé son chemin vers le banc et c'était retournée vers ses interlocuteurs. L'un d'entre eux, les cheveux grisonnant aux tempes et le regard myosotis lui indiqua une auberge quelques rues plus loin. Elle le remercia d'un signe de tête et rejoignit le banc.

D'un mouvement, les sacoches s'envolèrent pour retombaient en douceur sur son épaule, le carquois et l'arc se retrouvèrent sur l'autre épaule etn la selle sous le bras, la jeune femme rejoignit le jeune étalon.

Bientot, Shiroe de nouveau sellé, elle quitta le parc pour l'auberge, marchant d'un pas rapide et nerveux dans la direction indiquée un peu plus tôt.

(oula, j'ai du mal à ecrire à la troisième personne moi, pas l'habitude^^)
Revenir en haut Aller en bas
 
Repos...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le repos du voyageur...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Feréhaé :: Feréhaé - Norac :: Le parc de Norac-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser